Home Culture Les univers de Jean-François de Clermont-Tonnerre
Les univers de Jean-François de Clermont-Tonnerre

Les univers de Jean-François de Clermont-Tonnerre

21
0

En 2009, Jean-François de Clermont-Tonnerre et son épouse Marie-Laure de Clermont-Tonnerre créent leur fondation à but non lucratif installée à Bruxelles, et portant leurs propres noms, dans un premier objectif de soutenir et financer des projets philanthropiques de nature artistique et culturelle, en particulier ceux des jeunes créateurs. Leur deuxième mission est de mener des actions pour favoriser l’accès des jeunes, surtout des pays en voie de développement, à l’éducation et à la culture.

 

Jean-François de Clermont-Tonnerre dans le monde des affaires

Jean-François de Clermont-Tonnerre, est le directeur général de ACCT Investment Limited, et il a dernièrement lancé une nouvelle société de gestion d’actifs basée à Malte, AUM Asset Mangement Ltd. Spécialisée dans le Private Equity, les Hedge Funds et les Long Only Funds, AUM Asset Management gère et distribue des fonds traditionnels et alternatifs.

Diplômé en Master Banque et Finance de la grande Université de Lausanne en Suisse en 1997 – 1998, Jean-François de Clermont-Tonnerre a réussi dans le domaine de la Gestion d’actifs et de la Banque à travers un parcours prestigieux en tant que fondateur de la société privée de gestion basée à Genève, 1788 Capital Trust. Jean-François de Clermont-Tonnerre fut aussi le vice président de la banque Sarasin pendant ces premières années après l’obtention de son diplôme.

 

Marie-Laure de Clermont-Tonnerre dans les médias

Marie-Laure de Clermont-Tonnerre est diplômée d’un DEA de droit des Affaires et de l’Économie à l’Université d’Assas de Paris, et elle a intégré par la suite Sciences PO dont elle en ressortira diplômée en 1995. Elle devient ensuite la Directrice Littéraire pour la maison de production de films de Fabienne Servan Schreiber dans laquelle elle conçoit et développe des projets de fiction pour la télévision et le cinéma. Elle continue dans le même domaine en rejoignant la société de Simone Harari.

Plus tard, à Genève, elle collabore avec le « Festival Cinéma Tout Écran » pendant 2 ans, et en profite aussi en tant que journaliste pour écrire dans différents magazines (Gala, Bilan, Genève Sur La Terre…). Ses centres d’intérêts la conduisent à participer aussi dans diverses activités du monde de l’art et de la culture comme celle d’être élue pendant 5 ans comme membre du comité de la société des amis du Musée d’Art et d’Histoire de Genève.

Elle est amenée à s’investir également dans des organisations caritatives en Suisse et en France et elle est devenue membre du comité d’honneur de la Croix Rouge Suisse. Ses qualités et compétences dans la recherche de sponsors et de partenaires pour lever des fonds lui permettent de participer à des projets épanouissants et authentiques tel que présider et développer le comité junior de la Nuit de l’Enfance de 2004 à 2007, suite à la demande de Madame Giscard d’Estaing, fondatrice de la Fondation de l’Enfance.

Passionnée par ce qu’elle fait et ouverte à d’autres activités, en 2012, Marie-Laure de Clermont-Tonnerre commence à publier des livres et continuera par la suite :« La médecine personnalisée, retrouver et garder la santé » aux Editions Odile Jacob, « Se soigner toute l’année au Naturel » aux Editions Prat.

 

Les projets réalisés par la Fondation de Clermont-Tonnerre

La Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre finance des bourses gérées par des écoles et des universités dans le monde entier car son objectif principal est de promouvoir l’accès à l’éducation et à la culture pour les jeunes venant des milieux défavorisés. Elle a déjà réussi à mettre en place le Centre d’amitié Inde situé à Mumbai, qui est une organisation de charité engagée dans les services humanitaires et spirituels parmi la population pauvre et démunie de l’Inde. Ce centre d’amitié qui héberge et éduque des enfants de la rue a pour mission de les scolariser et de les nourrir afin qu’ils deviennent autonomes plus tard.

En Inde, la Fondation a aussi réussi à mettre en place des centres sociaux et éducatifs : le Centre de soin de Jour dans les Bidonvilles qui consiste à s’occuper des classes maternelles et à organiser des programmes d’alimentation pour les plus démunis. Enfin le Centre pour Enfants à Dhigha, qui fut construit grâce aux fonds de la Fondation, accueille et héberge des jeunes filles et garçons, recueillis dans les rues de Mumbai.

En matière de financement des bourses d’études, la Fondation est fière de pouvoir en attribuer pour l’entrée de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Elle réalise d’autres projets plus marquants comme celui d’aider l’association MAPE (Maquette Architecture Patrimoine Environnement) qui oeuvre dans le but d’apprendre aux nouvelles générations à regarder la ville autrement et à construire le vivre ensemble. Et à travers ce projet, sa mission essentielle est de redonner confiance aux élèves en échec scolaire.

La Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre vient aussi en aide au monde de l’art contemporain en donnant une bourse aux étudiants de l’école nationale des Beaux Arts de Paris. Elle oeuvre aussi au Royaume-Uni, à l’université de Liverpool Hope pour «The Opera centre Europe ». Elle s’efforce en permanence de financer la formation de jeunes artistes des pays en voie de développement où l’éducation fait défaut. Dans d’autres termes, elle offre l’opportunité à ces jeunes d’intégrer une université ou une école supérieure francophone.

En 2011, Marie-Laure de Clermont-Tonnerre devient la secrétaire de la Fondation de Zao Wou-Ki, un artiste soutenu personnellement par le couple. Ils s’investissent beaucoup dans cette fondation et Jean-François de Clermont Tonnerre qui en est le vice-président joue un rôle aussi important que son épouse dans la promotion et la conservation des oeuvres de l’artiste. Le Palais de Tokyo est une des organisations que Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre aiment soutenir, car c’est un lieu de créativité dynamique où les artistes se rencontrent, explorent leurs idées et présentent leurs créations. En 2013, Marie-Laure de Clermont-Tonnerre a été élue au Conseil d’administration du Tokyo Art Club et de la société des Amis du Palais de Tokyo. Une Fondation dynamique et passionnée Dernièrement, en juillet 2016, la

Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre a fait un don à la Fondation Nini Feliz, basée à Santa Cruz en Bolivie pour l’aider à construire un réfectoire où plus de mille enfants reçoivent un repas chaque jour. Cette fondation bolivienne a retenu toute l’attention du couple Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre par son objectif essentiel et élémentaire qui est d’améliorer les conditions physiques et psychologiques des enfants et de leurs familles en les nourrissant, et en leur apprenant les valeurs fondamentales tout en leur donnant accès à des traitements médicaux correctes.

La Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre est très sensible à la mise en valeur du patrimoine artistique sous toutes ses formes et reste ouverte à des rencontres avec des associations ou des individus dont les projets s’inscrivent dans leurs valeurs.

Powered by themekiller.com