Home Economie Un Stanislas Hintzy hyperactif à la tête de la French Tech Rennes Saint-Malo (FTRSM)
Un Stanislas Hintzy hyperactif à la tête de la French Tech Rennes Saint-Malo (FTRSM)

Un Stanislas Hintzy hyperactif à la tête de la French Tech Rennes Saint-Malo (FTRSM)

0
0

Depuis qu’il a été choisi comme directeur générale de la FTRSM, Stanislas Hintzy affiche de grandes ambitions pour sa structure. Il ne cesse de multiplier les initiatives pour rendre l’écosystème FTRSM plus attractif.

 

La Digital Tech Conférence

Le 2 décembre dernier, c’était la deuxième édition de la Digital Tech Conférence, un évènement organisé par la French Tech Rennes Saint-Malo (FTRSM). Vidéo et intelligence artificielle étaient les enjeux de cette édition. Stanislas Hintzy affirme « Cette journée de réflexion, d’échanges, de « battles » et de performances artistiques, adossée aux Trans Musicales, est un des moments forts parmi les initiatives que nous avons lancées depuis un an et demi ». La FTRSM qui prépare sa feuille de route pour la nouvelle année a tenu à clôturer 2016 avec cet évènement destiné à servir de vitrine au dynamisme du réseau rennais qui est l’un des plus représentatifs du mouvement French Tech. « Nous avons commencé par jeter les bases de notre action et mis Rennes sur la carte » se réjouit le directeur général.

 

Améliorer la notoriété de la FTRSM

Avec ses sept collaborateurs, le directeur général s’emploient à accroître l’attractivité de la FTRSM considérant que la French Tech n’est pas « similaire à la transition numérique de la Franc ». Stanislas Hintzy affirme « Notre objectif est d’attirer les startups bretonnes et nationales, de devenir un accélérateur de niveau européen d’ici à cinq ans […] Y compris lors des conventions internationales thématiques du type CES, on sent des preuves tangibles de l’attractivité du territoire. Déjà une startup par mois s’y installe » Avec son budget de 1 million d’euros, la FTRSM comprend déjà 250 jeunes pousses sur le territoire dont Famileo et Mon P’ti Voisinnage. Pour 2017, Stanislas Hintzy et ses collaborateurs entendent rallier  à la commercialisation des services l’accompagnement et l’embauche de talents. Ils espèrent créer dans la filière numérique, 1.000 emplois par an.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com