Home Les Brèves Un ours dans une discothèque à Guipry-Messac !
Un ours dans une discothèque à Guipry-Messac !

Un ours dans une discothèque à Guipry-Messac !

0
0

Événement insolite dans le département, un ours était présent dans une discothèque à Guipry-Messac, commune située entre les villes de Redon et de Rennes. L’animal était là pour une soirée cirque. L’événement a eu lieu le samedi 19 novembre. Par la suite, l’établissement a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux.

Les internautes choqués par l’établissement breton

Les commentaires ont afflué sur les réseaux sociaux suite à la soirée : « Scandaleux », « pitoyable » et « honteux ». En effet, les internautes se sont révoltés sur les différents réseaux sociaux après la soirée « cirque » organisée à la discothèque La Scala, le samedi 19 novembre.

Ce qui a fait scandale est surtout la présence d’animaux, et plus précisément d’un ours. Sur Twitter et sur Facebook, les messages affluent pour critiquer les pratiques de l’établissement et partager des photos. Au final, il y a peu de gens qui défendent la boîte de nuit.

Une pétition lancée afin d’interdire les animaux en boite de nuit

Plusieurs associations de défense des animaux, tels que L214 ou 30 Millions d’amis, ont été alertées par une multitude d’internautes.

Une pétition a été créée dimanche afin d’interne les animaux en boite de nuit. Cette dernière avait reçu plus de 3 800 signatures en début de semaine.

La réponse du PDG de la boite de nuit bretonne

Des soirées sont organisées depuis 2011 ans cette boite de nuit bretonne, avec des artistes, des magiciens ainsi que des animaux. La plupart du temps, il s’agit d’un tigre et d’un ours.

Alain Fournier, le PDG du groupe La Scala, possède quelques boîtes de nuit, dont celle de la commune de Guipry-Messac. Il précise que les animaux de samedi soir (un ours, un perroquet ainsi qu’un serpent) n’ont jamais été au milieu de la foule. Ils ont uniquement fait deux petites apparitions de 20 minutes à l’entrée de la discothèque.

Une prestation effectuée par des professionnels

Le PDG a aussi précisé que la prestation avait été réalisée par des professionnels expérimentés du cirque. Il s’est également défendu que ces derniers avaient toutes les autorisations nécessaires concernant cette pratique.

Alain Fournier s’est défendu en affirmant face à la pluie de critiques, que les prochaines soirées sur le thème du cirque s’effectueront sans animaux.

Powered by themekiller.com