Home Environnement Séisme en Iran et en Irak : 213 morts et beaucoup de dégâts !
Séisme en Iran et en Irak : 213 morts et beaucoup de dégâts !

Séisme en Iran et en Irak : 213 morts et beaucoup de dégâts !

0
0

Une terrible catastrophe naturelle vient de frapper différentes zones de la frontière Irako-Iranienne le dimanche 12 novembre dernier, un séisme de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter. Les premiers bilans sont lourds, à savoir 213 morts et plus de 1700 blessés.

Rappelez-vous qu’en décembre 2013, l’Iran a déjà été victime d’une succession de séisme, causant la mort de près de 31.000 personnes. Quatre ans plus tard, le pays est à nouveau en deuil, cette fois-ci, avec l’Irak.

Les zones touchées

D’après les données relevées par l’USGS (United States Geological Survey), le séisme s’est manifesté à 18h18 (heure irakienne) au sud-ouest de la ville irakienne Halabja (province de Souleimaniyeh), plus précisément à 30 km de cette ville et à une profondeur de 25 km. Puis, il s’est fait ressentir durant quelques secondes dans d’autres zones irakiennes, notamment à Bagdad.

Si le séisme a fait six morts dans la province irakienne de Souleimaniyeh, c’est surtout la province de Kermanshah (Iran) qui a été le plus touché, à l’image des centaines de morts enregistrés dans cette région. Sar-ePol-eZahab est l’une des villes iraniennes les plus dévastées par le tremblement de terre avec un total de 142 morts, tout comme la ville d’Islamabad et la ville de Qasr-e Shirin.

On note que les secousses ont également été ressenties en Turquie, sans toutefois faire d’importants dégâts selon les autorités du pays.

Les conséquences

La conséquence la plus grave de ce séisme reste bien évidemment la grande perte de vies humaines, qui s’élève à 213 morts selon les informations relayées par la télévision d’État BenhamSaïdi. Malheureusement, ce bilan peut encore s’alourdir d’après les autorités iraniennes qui ont également enregistré près de 1700 blessés.

Outre la perte humaine, de nombreux dégâts matériels sont également à déplorer particulièrement sur le territoire iranien, pour ne citer que la destruction d’un grand nombre d’immeubles. Les autorités ont d’ailleurs pris la décision d’évacuer les maisons et immeubles endommagés afin d’éviter d’autres accidents.

Par ailleurs, certaines routes sont devenues impraticables après le séisme, ce qui empêche le déploiement des secours et l’acheminement d’aides alimentaires dans les zones les plus touchées.

Le passage de ce séisme dévastateur a également provoqué la coupure d’électricité dans plusieurs zones, aussi bien en Irak qu’en Iran.

Powered by themekiller.com