Home Environnement Saint-Malo. Que va-t-on faire des beaux sapins de Noël après les fêtes ?
Saint-Malo. Que va-t-on faire des beaux sapins de Noël après les fêtes ?

Saint-Malo. Que va-t-on faire des beaux sapins de Noël après les fêtes ?

0
0

Pendant Noël et le Saint Sylvestre, on a trouvé que sapin était beau, merveilleux, …, mais maintenant que les fêtes sont passées, on cherche quoi faire de lui. Plusieurs personnes ont les mêmes problèmes chaque année.

 

Plusieurs options sont possibles

Retour d’où il vient. Cette solution de replantage est possible pour un sapin en pot, c’est-à-dire de petite taille. En comptant les années, il sera peut-être, à la fin, un grand et beau sapin qui ornera votre salon, votre jardin, ou même choisi par la ville pour orner la grande place. D’ailleurs, un couple a pu avoir cette occasion avec son sapin planté il y a une quarantaine d’année auparavant.

Retour de là où il a été acheté. Voilà une autre solution. Puisque nombre de jardineries ou magasins spécialisés proposent de transformer l’arbre en bon d’achat, on peut tenter de ramener notre sapin vers l’un d’eux. Certes, on ne gagnera jamais la somme qu’on a versé pour avoir notre joli sapin mais on peut dire que c’est plus avantageux que de les laisser sur les trottoirs.

Sinon, on peut toujours les manger. En effet, les épines (d’épicéa) encore bien vertes pourront servir en cuisine en sirop ou pour aromatiser plats et sauces. Alors avant de le brûler dans la cheminé pour réchauffer la pièce, on peut ôter d’abord les épines pour être utilisé plus tard en cuisine.

 

La meilleure solution

De tous, la meilleure solution n’est nulle autre que la déchetterie. De plus à Saint-Mallo, il y en a cinq donc on peut choisir ce que l’on veut, d’habitude le plus proche.  Pour valoriser l’arbre, il y a quelques conditions à tenir. Par exemple, même si le sac à sapin  est considéré comme biodégradable, il n’est pas compostable ce qui signifie qu’il ne faut pas l’envoyer avec le sapin. L’autre indication, c’est qu’il ne faut pas que l’arbre soit floqué de peinture (sinon, il sera jeté dans le tout-venant et non valorisé).

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com