Home Les Brèves Rennes : Un syndicaliste zélé condamné en correctionnel pour divulgation de salaire
Rennes : Un syndicaliste zélé condamné en correctionnel pour divulgation de salaire

Rennes : Un syndicaliste zélé condamné en correctionnel pour divulgation de salaire

0
0

44 ans, syndicaliste dévoué à la tâche mais manquant de tact. Les preuves trouvées par les enquêteurs dans son bureau n’ont pas laissé le choix aux jurés : 2000 euros d’amande et 3 mois de prison avec sursis.

Un acte délibéré

Les faits remontent à 2014, année au cours de laquelle 107 salariés de la société Thales ont reçu chacun une enveloppe contenant la liste des salaires des employés de la boîte. Au moment des faits, la majeure partie des employés était en congé. Mais lors de leurs enquêtes, les agents de la gendarmerie ont découvert dans le bureau d’un délégué syndical de 44 ans, tout un tas de preuves accablantes : les mêmes enveloppes qui ont servi à envoyer le courrier et qui ne sont autres que celles de la Confédération Nationale du Travail et une liste comportant 214 noms, adresses et salaires d’employés de l’entreprise.

Un syndicaliste…trop syndicaliste

La divulgation de ce type d’information est un acte illégal et puni par la loi. Tout syndicaliste le sait. Pourtant, une fois confronté au fait, l’homme a tôt fait de nier et de prétendre que les agents de sécurité qui l’interrogeaient avait été envoyés par ses employeurs pour le persécuter. Mais force est de constater que la paranoïa du syndicaliste ne l’a pas empêché de sortir son baladeur pour enregistrer la séance d’interrogatoire, ce qui en soit est un acte illégale. Le plus grave, c’est qu’il a avoué avoir, bien avant cette séance de question, enregistré et photographié à leur insu des agents de la société, ainsi que le personnel de la direction de Thales. Un syndicaliste qui se joue les espions à vrai dire.

Devant autant de faits indéniables, le tribunal n’a pas eu grande difficulté à le condamner à payer 2000 euros d’amandes et à une incarcération de trois mois avec sursis. Le verdict sera rendu le 12 Janvier.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com