Home Les Brèves Rennes : Le « Madoff breton » comparaîtra devant le tribunal correctionnel pour escroquerie.
Rennes : Le « Madoff breton » comparaîtra devant le tribunal correctionnel pour escroquerie.

Rennes : Le « Madoff breton » comparaîtra devant le tribunal correctionnel pour escroquerie.

0
0

Pourquoi « Madoff breton »? Parce que c’est en référence avec un célèbre financier américain condamné à 150 ans de prison pour une vaste arnaque de plus de 65 milliards de dollars. Mais comme cette personne, Jean-Jacques Defaix, a aussi été rattrapé par la justice. Ainsi, cette semaine, il sera jugé pour avoir arnaqué plus de 34 millions d’euros à 1500 épargnants.

 

Beaucoup d’argents partis en Chine

Et oui, en 2010, des virements très suspects de 500.000 euros vers la Chine ont alerté le Crédit Mutuel, qui, à son tour, a contacté la cellule de lutte anti-blanchiment Tracfin. L’enquête a révélé qu’il y avait aussi un onze autres millions qui étaient partis pour la Chine pour être investi dans village de loisirs tenu par  Jean-Jacques Defaix. Bref, selon l’Association des victimes des coopératives, sur les 34 millions d’euros collectés, seuls 11 millions avaient bénéficié à des entreprises locales.  Pour rappel, ce technicien retraité en aéronautique, grâce à ces structures coopératives qui étaient officiellement destinées à financer les PME du Finistère ayant du mal à lever des fonds via les circuits classiques, a pu détourner d’énorme fonds.

 

Pas moins de dix ans de prison pour le prévenu

182 victimes ont porté l’affaire devant le juge. Parmi eux, nombreux sont ceux qui ont perdu l’économie de toute une vie dans cette affaire. Ils espèrent, alors, récupérer leurs argents même si ca va être presque impossible. Selon leur avocate, Me Féron-Poloni, ils attendent surtout du procès des explications, « comprendre comment un homme parti de rien, sans qualification particulière en matière de placements financiers, a pu inspirer autant la confiance et collecter 34 millions d’euros ». L’avocate espère aussi que des réponses seront apportées sur la responsabilité des établissements bancaires qui ont participé à la collecte des fonds. On verra alors si cette fois ci, notre homme sera envoyé derrière les barreaux, car pour rappel, en 2011, le tribunal l’avait acquitté.

 

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com