Home Les Brèves Rennes et Redon de plus en plus proche
Rennes et Redon de plus en plus proche

Rennes et Redon de plus en plus proche

0
0

Grâce à ce projet colossal, Rennes et Redon seront encore plus proches. Il faut noter que près de 80% de la route a été réalisé en 2×2 voies.

Un énorme chantier pour relier la préfecture et la sous-préfecture

Ce chantier colossal a donc pour objectif de relier la préfecture Rennes et sa sous-préfecture Redon.

La 2×2 voies a franchi un nouveau cap le mercredi 09 novembre. En effet, a eu lieu la livraison de deux portions entre Guignen et Lohéac (4 km) ainsi qu’entre Pipriac et Fouteau-Filiais (2,7km). A ce jour, plus de 85 % de l’itinéraire entre la Rennes et Redon a été conçu.

C’est 60 km qui doit être effectué afin de relier les deux villes bretonnes. Cependant, le chantier sera seulement fini en 2021, selon les prévisions étant les plus optimistes. Le département d’Ille-et-Vilaine a déboursé plus de 22,5 millions d’euros uniquement pour ces deux portions.

Plusieurs autres chantiers viendront l’an prochain autour de Pipriac mais également à Saint-Juste et Renac.

Favoriser les liaisons et les échanges entre Rennes et Redon

L’objectif de cette route est donc de favoriser les liaisons et les échanges entre Rennes et Redon.

Désormais, les automobilistes peuvent rouler continuellement sur une 2×2 voies depuis la rocade de Rennes jusqu’au sud de la commune de Pipriac. L’aménagement de cet itinéraire a donc pour finalité d’améliorer la desserte du Sud Ouest de l’Ille-et-Vilaine pour optimiser nettement les liaisons avec la ville de Redon et les divers échanges avec la façade atlantique.

Les chiffres de ce projet de route entre Rennes et Redon

  • Quatre km de travaux sur un tracé neuf
  • Quatre ouvrages d’art
  • Un ouvrage hydraulique et un petit faune
  • Deux bassins de décantation et douze entreprises partenaires
  • Deux cents vingt millions m² de déblais dont soixante dix mille m³ extraits par minage
  • Trente mille m³ de traitement des sols
  • Cent quatre-vingt dix millions m³ en remblais
  • Six mille tonnes d’enrobés phoniques
  • Vingt-six mille m² de plantations soit huit mille plants

Powered by themekiller.com