Home Environnement Redon : des « super-hérons » garde-bœufs ne craignant ni froid ni bruits
Redon : des « super-hérons » garde-bœufs ne craignant ni froid ni bruits

Redon : des « super-hérons » garde-bœufs ne craignant ni froid ni bruits

0
0

Dans la ville redonnaise, ces oiseaux au plumage blancs sont étonnamment toujours présents au moment glacial où l’on parle. Arrivés en décembre, ils ne semblent pas vouloir quitter les lieux et ils se laissent même approcher par les photographes.

 

Des oiseaux des régions chaudes qui vivent dans le froid

Les hérons garde-bœufs sont des espèces d’oiseaux qui viennent d’Afrique et qui ont colonisé la Bretagne depuis les années 2000. Ils sont plutôt adaptés aux climats tropical, subtropical ou tempéré chaud. Cette année, ils ont migré vers Redon, dans l’ouest de la France, au mois de décembre. Plusieurs oiseaux ont été aperçus en ville dans l’avenue Ricordel.

Depuis maintenant une quinzaine de jours, la température à Redon se trouve en dessous de 0 degré Celsius. Cependant, quelques hérons garde-bœufs, qui semblent les plus vigoureux, vivent dans ce froid. On peut les contempler dans les environs de Redon, Bains et Sainte-Marie. Cette situation est une première qui suscite la curiosité des gens.

 

Un cliché des super-hérons sur un chantier

Déjà, les hérons garde-bœufs s’acclimatent à cette température négative, mais ils se montrent aussi au grand public sans avoir peur, sans s’enfuir comme ce que feraient les oiseaux habituellement.

D’ailleurs, pendant Noël à Redon, ils étaient très farouches, mais cette fois-ci on les a cernés de près jusqu’à cinq mètres!!

En effet, mercredi dernier, le 25 janvier 2017, au Bas Bel en Sainte Marie, quatre hérons garde-bœufs ont été photographiés en grand angle. Pendant qu’un tracteur travaille sur la construction d’un bâtiment en déversant de la terre, « ils se jettent dessus pour gagner leur pitance. Ils n’ont pas peur du bruit de la machine de terrassement, qu’ils suivent dans ses déplacements. Ils ont l’air un peu frigorifiés mais semblent très bien s’adapter » selon les dires du photographe.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com