Home Santé Recherche sur le vaccin contre le zika : Sanofi jette l’éponge
Recherche sur le vaccin contre le zika : Sanofi jette l’éponge

Recherche sur le vaccin contre le zika : Sanofi jette l’éponge

0
0

Finalement, le laboratoire Sanofi Pasteur a mis un terme à son programme de recherches sur les vaccins dédiés à endiguer le virus du zika. La décision a été publiée le 7 septembre dans une discrétion totale. Le manque de financement et la réduction significative du nombre de personnes atteintes de la maladie sont décrits comme étant les raisons de cet abandon.

Un arrêt sur fond économique, mais aussi sanitaire

En 2016, le laboratoire Sanofi Pasteur, alors en partenariat avec l’institut gouvernemental Walter Reed Army, a obtenu un financement de 42,3 millions de dollars pour réaliser des recherches sur le virus du zika. Cette décision, qui donnait au groupe français l’exclusivité de la licence sur le futur vaccin, a été mal perçue par des sénateurs américains. Suite à une polémique, le BARDA a décidé de revoir sa participation dans le financement dudit vaccin le mois dernier.

Une annonce a été faite sur le site officiel de l’autorité américaine axé sur la recherche et le développement dans le domaine du biomédical le 7 septembre, mettant en avant l’abandon des recherches sur le vaccin anti-zika.

Sanofi Pasteur annonce qu’il n’a pas l’intention de poursuivre ses recherches sur le vaccin anti-zika. Le groupe a également souligné qu’il respecte la décision de son partenaire américain.

Il faut comprendre aussi que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a retiré le zika sur la liste des maladies à traiter d’urgence.

Pour rappel, le virus du Zika a été désigné comme étant à l’origine des anomalies cérébrales des nouveau-nés en Amérique du Sud (Colombie, Honduras, Mexique) l’année dernière. Depuis, le nombre de cas a considérablement chuté, le déclassifiant ainsi dans les listes des maladies urgentes.

Contrairement à Sanofi Pasteur et à ce qui se passe aux États-Unis, la France n’a pas abandonné ses recherches. Le laboratoire lyonnais Valneva et son partenaire financier Emergent BioSolution projettent dès la fin de l’année 2017 ou au début de l’année 2018 une phase d’essai clinique. Ce qui fait d’eux les seuls à poursuivre les recherches sur le vaccin anti-zika dans le monde.

Powered by themekiller.com