Home Patrimoine Projet de développement : L’avenue de Janvier sera privé de ses arbres
Projet de développement : L’avenue de Janvier sera privé de ses arbres

Projet de développement : L’avenue de Janvier sera privé de ses arbres

0
0

L’avenue de Janvier, menant le jardin de conduit jusqu’au jardin Saint-Georges à la gare de Rennes,  donne à ses habitants, mais surtout aux voyageurs, une perspective forte sur l’image de la ville. Notamment grâce à son paysage composé d’arbres. Suite à un projet présenté au conseil municipal du 22 mai 2017, l’extension récente du champ d’application du réaménagement de l’avenue, nécessiterait en effet l’abatage de 85 arbres. Parce que ces derniers rendent service, plus de 6500 personnes, désireux que Rennes « se doit de rester une ville verte », ont donc déjà signé la pétition contre ce projet.

 

Appel à la mobilisation citoyenne

Le début de chaque projet d’aménagement use souvent du réseau des transports comme pilier de dynamisme économique et de cohésion sociale. Pourtant, ce nouveau plan de développement se solde par une pétition en défaveur d’un projet commun.

Avec cette pétition accessible sur le site change.org, des « citoyens affranchis » incitent alors à une  mobilisation citoyenne à l’encontre de ce projet adopté lors du dernier conseil municipal. En résumé, elles dénoncent qu’ « Aucun argument d’esthétisme ou de visibilité de la nouvelle gare ne saurait justifier leur mise à mort ». Enfin, selon elle, Les arbres de l’avenue Janvier  sont « symbolique pour au moins deux générations de Rennais »   

 

Et pourtant, plus de perspectives en vue

A la tête de ce projet, l’adjoint à l’urbanisme optimise pourtant vers un « relooking » complet avec un  abatage de presque tous les arbres qui bordent l’avenue. Ce mode d’emploi n’a pourtant pas  été voté au conseil municipal, car selon certains, les rumeurs d’un abatage total auraient été véhiculés par la presse. L’adjoint promet pourtant la mise en place d’un grand chantier destiné à structurer l’espace, en faveur d’une plus grande luminosité, d’une plus forte visibilité et d’un peu plus de confort.  Libérée de ces feuillages, l’avenue disposerait alors, concrètement, d’espaces plus élargis pour les trottoirs, d’une prestation plus intéressante pour la restauration et pour le reste, la surprise sera surement, …étonnante. La priorité serait donc en faveur du flux routier, avec en perspective, une voie centrale en double sens pour les bus et les deux roues.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com