Home Emploi Nokia France : 600 emplois vont être supprimés
Nokia France : 600 emplois vont être supprimés

Nokia France : 600 emplois vont être supprimés

0
0

D’ici 2019, le géant de la télécommunication finlandais Nokia prévoit de supprimer environ 600 postes en France. Paris-Saclay et Lannion, où est situés la majorité des ses usines, seront les premiers concernés par cette décision.

4 200 personnes directement concernées

Nokia vient d’annoncer mercredi 6 septembre qu’il va supprimer 597 emplois situés en majorité dans ses deux filiales situées à Paris-Saclay et Lannion. Ces 597 postes représentent en tout 4 200 personnes soit plus de 14 % des effectifs de ces 2 filiales situées sur le sol français.

Un bref décompte du nombre de salariés montre qu’il y a à peu près 5260 employés en France. À part ALI et NSN, Alcatel-Lucent Submarine Networks et RFS font aussi partie de ses filiales implantées en France, mais pour le moment à l’abri du chômage.

D’après le communiqué, seules les personnes rattachées aux services supports et les fonctions générales seront concernées par cette décision, ce qui n’est pas le cas des postes dédiées à la recherche et au développement.

La suppression en masse de postes appartenant à des groupes internationaux n’est pas chose nouvelle en France. 400 postes ont déjà été supprimés en France, par le même groupe, l’année dernière. Le nombre total de postes atteindra donc bientôt les 1000, ce qui est plutôt massif pour une entreprise de sa renommée.

Pour la maison mère, cette décision s’insère dans sa politique globale dont l’objectif est de réussir à économiser jusqu’à 1,2 milliard d’euros d’ici la fin de l’année 2018.

Même si le sort de Paris-Saclay et Lannion n’est plus révocable, la prochaine entrevue entre les divers représentants des salariés pourrait apporter plus d’informations sur le processus de suppression ainsi que les indemnités pour les personnes concernées.

De leur côté, le gouvernement et la CGT ne comptent pas attendre la date du 18 septembre pour faire entendre leur voix et leur mécontentement.

Powered by themekiller.com