Home Santé Migration des pigments du tatouage vers les ganglions, quel risque pour notre santé ?
Migration des pigments du tatouage vers les ganglions, quel risque pour notre santé ?

Migration des pigments du tatouage vers les ganglions, quel risque pour notre santé ?

0
0

Introduit dans la peau, le pigment vert ou bleu du tatouage y reste pour toute la vie. Mais leur histoire ne s’arrête pas dans le derme. Phagocytées par les lymphocytes, les nanoparticules qui sont généralement du dioxyde de titane (TiO2) voyagent dans les vaisseaux lymphatiques pour se fixer dans les ganglions.

Le lymphonœud se colore aussi !

Le tatouage se fait de nouveau très tendance en France. 15% des Français, tous âge et sexe confondus, en sont dotés (IFOP 2017). Il est évident qu’avec une telle statistique, il y a de quoi se poser des questions et plus particulièrement d’ordre sanitaire.

Si les mises en garde s’adressent essentiellement aux professionnels quant à la qualité de leurs outils et l’environnement de leur travail, les gens oublient la plupart du temps l’effet de l’encre sur le reste du corps.

La dispersion de l’encre, en premier dans le derme et puis dans l’ensemble des organes, a toujours été mise de côté. L’ESRF (European Syncrotron Radiation Facility) de Grenoble s’est donc penché sur le devenir de ces pigments sur les tissus. De leur recherche, ces chercheurs ont remarqué que non seulement l’encre resta à vie sur le derme, mais se propageait également dans les vaisseaux pour se fixer dans les nœuds lymphatiques. L’outil utilisé pour la recherche, un appareil basé sur la spectroscopie IRTF, a permis de mettre en évidence ce phénomène.

Pour le Dr Nicolas Kluger, avoir un tatouage, même minime, c’est avant tout le porter à vie. Grâce à des études faites sur des tissus tatoués, prélevés d’un cas de post mortem, la communauté scientifique a conclu la possibilité de coloration du ganglion due aux pigments du tatouage. Avalées par les macrophages puis accumulées dans les ganglions, les nanoparticules du tatouage peuvent fausser les diagnostics des médecins sur la détection des tumeurs. Avec leur couleur peu atypique par rapport au reste des cellules, les ganglions pigmentés laissent supposer à de vrai cas de cellules tumorales.

Powered by themekiller.com