Home Société Les consommateurs de cannabis boostent la vente de McDonald’s
Les consommateurs de cannabis boostent la vente de McDonald’s

Les consommateurs de cannabis boostent la vente de McDonald’s

0
0

Dans plusieurs États américains, la légalisation du cannabis a des conséquences économiques inattendues. D’après un rapport du cabinet  » Consumer Research around Cannabis », les enseignes de fast-food pourraient bien profiter de l’explosion de « l’or vert » aux États-Unis. Dans les États où la consommation a été légalisée, les enseignes auraient aussi constaté une augmentation de leurs ventes. C’est le cas chez McDonald’s, Burger King et KFC.

Le cannabis stimule l’appétit chez les fumeurs

L’un des effets connus de la consommation de cannabis est de stimuler l’appétit. Les enseignes de restauration rapides seraient alors les réponses aux petites faims intempestives des fumeurs de joint.

D’après Consumer Research around Cannabis, 43 % des consommateurs réguliers de cannabis ont déjà fréquenté McDonald’s, 18% se sont rassasiés chez Taco Bell et 17,8 % chez Wendy’s.

Des chiffres supérieurs à la fréquentation moyenne de ces enseignes aux États-Unis laissent entendre que la consommation de cannabis augmente le revenu des fast-foods.

La molécule de THC présente dans le cannabis stimule le système endocannabinoïde qui a une influence sur l’appétit. En effet, les fumeurs de joint ont faim, ce qui leur vaut d’ailleurs le surnom de « Munchies », signifiant avoir un creux ou avoir la dalle, aux États-Unis. Étant donné que cette sensation de faim est aiguë, ils préfèrent se rendre auprès du fast-food le plus proche.

Cookies, applications mobiles et sites de rencontres pour consommateurs de cannabis

De nombreuses start-ups se sont lancées dans le « Cannabusiness ». Ainsi, on trouve des cookies ou des bonbons contenant du cannabis. Certaines start-ups ont également opté pour les produits de beauté à base de cannabis. Des services de livraison à domicile, des lampes et des conteneurs qui permettent de faire pousser les plantes, des sites de rencontres spécialisés ou des applis pour trouver des points de vente. Même Microsoft a flairé le bon filon en coopérant avec Kind Financial, un organisme chargé de surveiller la production et la commercialisation du cannabis. Bien entendu, des fonds d’investissement sont prédestinés à ce nouvel « or vert ». Et les enseignes de fast-food se frottent déjà les mains.

Powered by themekiller.com