Home Société Le numéro trois du Vatican accusé de pédophilie
Le numéro trois du Vatican accusé de pédophilie

Le numéro trois du Vatican accusé de pédophilie

0
0

La police australienne a annoncé la nouvelle ce jour : le cardinal Georges Pell, numéro trois du Vatican est inculpé pour abus sexuels. C’est la première fois qu’un responsable de son rang est poursuivi avec de telles charges.

Mis en cause pour d’anciens délits d’agressions sexuelles

Au banc des accusés : le cardinal australien Georges Pell, argentier du Vatican dont il est aussi ministre de l’Economie. Le prélat âgé de 76 ans a été inculpé ce jeudi 29 juin pour d’anciennes agressions sexuelles sur enfants. Ce haut représentant au sein de l’église catholique a émis un vif démenti encore une fois, puisqu’il avait déjà été entendu par la police australienne en octobre. Shane Patton, commissaire adjoint a fait une déclaration à la presse selon laquelle les accusations ont été émises par de nombreux plaignants. Ainsi, le numéro trois du Saint Siège Georges Pell devra se rendre au tribunal de première instance de Melbourne le 18 juillet prochain. Jusqu’à présent, les autorités sont restées muettes au sujet des faits exacts inculpant le cardinal, arguant la nécessité de préserver l’intégrité de la procédure judiciaire.

Le pape François évoque la présomption d’innocence

Ce n’est pas la première fois que le nom de Georges Pell est cité dans des affaires de pédophilie. En effet, le cardinal avait déjà été entendu dans le cadre d’une enquête nationale concernant les réponses des institutions aux abus sexuels perpétrés sur des enfants en Australie. Ladite enquête a été effectuée depuis 2012, a la suite d’une longue campagne de pression de la part des victimes. Ainsi, en février, Gail Furness l’avocate chargée de l’affaire a déclaré que 4 444 cas de pédophilie avaient été signalés aux responsables de l’Eglise tandis que 7% des prêtres sont des auteurs présumés d’abus sexuels envers les enfants, de 1950 à 2010. Dans ce contexte, le cardinal Georges Pell a déjà été entendu à plusieurs reprises et avait avoué son incapacité à gérer les prêtres pédophiles dans les années 70, au sein de l’Etat de Victoria. En outre, il avait été accusé d’agressions sexuelles en 2002 pour des faits très anciens mais son innocence avait été établie par la suite. En 2014, le pape François l’a nommé grande argentier du Vatican afin de mettre plus de transparence dans les finances de l’Eglise. En août 2016, le pape avait été interrogé au sujet des accusations planant sur le cardinal Georges Pell. Il y avait alors répondu en évoquant la présomption d’innocence, ajoutant qu’il fallait à tout prix éviter un procès qui se baserait sur des ragots.

Powered by themekiller.com