Home Environnement Le chauffage à la base d’un nouvel épisode de pollution à Rennes
Le chauffage à la base d’un nouvel épisode de pollution à Rennes

Le chauffage à la base d’un nouvel épisode de pollution à Rennes

0
0

Le vendredi 6 janvier à Rennes, il a été enregistré un nouvel épisode de pollution. Ceci est dû à l’utilisation du chauffage en cette période de fraîcheur.

 

Un indice de 8 sur 10

Le seuil de recommandation en particules fines (PM10) est encore atteint une fois de plus à Rennes. Air Breizh – l’association chargée de mesurer en Bretagne, de façon continue, les polluants urbains nocifs présents dans l’air ambiant – annonçait donc ce vendredi que la qualité de l’air était « mauvaise » puisqu’une indice de 8/10 était enregistrée. Mais selon elle, la qualité devrait passer le lendemain à « moyen », soit à un indice de 5/10. Pour bien saisir les raisons de cette situation, il faut noter que les PM10 sont des particules fines sont témoins de certaines activités agricoles, du trafic routier mais également des combustibles liés au chauffage tels que le fioul, le charbon ou le bois. Bien évidemment, il y a d’autres polluants qui sont également mesurés. C’est le cas du dioxyde de soufre, de l’ozone, ou encore le dioxyde d’azote. Mais dans ce cas précis, c’est derniers polluants ne sont pas véritablement en cause.

 

Eviter de s’exposer à des facteurs supplémentaires

Air Breizh explique que cette dégradation de l’air est causé par « la hausse des émissions liées au chauffage suite à des températures polaires ». « Le vent faible n’a également pas aidé à la dispersion verticale des polluants » ajoute l’association dans son analyse. De façon concrète, Air Breizh indique « lorsque l’on a des épisodes de pollution, l’horizon est plus bouché. On aperçoit un halo quand on regarde l’horizon ». Comme on peut se douter, il existe des risques pour la santé. Il est donc recommandé d’éviter de se confiner, de maintenir les pratiques habituelles d’aération et de ventilation. Il faut également éviter de s’exposer à des facteurs supplémentaires : « fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur, particules liées au chauffage au bois,… ».

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com