Home Santé L’asthme, une maladie qui continue à causer la mort de plusieurs personnes
L’asthme, une maladie qui continue à causer la mort de plusieurs personnes

L’asthme, une maladie qui continue à causer la mort de plusieurs personnes

0
0

En France, l’asthme fait souffrir environ 4 millions de personnes. Atteignant des cas critiques, la maladie cause plus d’une centaine de morts chaque année.

Un taux de mortalité qui tend à se stabiliser

Pour un asthmatique de cas aigu, la peur d’en mourir est quasi quotidienne. Bien que la maladie soit qualifiée de bénigne, le nombre de cas ces dernières années (souffrance et fatalité) inquiète le corps médical et la société.

D’après les dernières statistiques, le nombre de Français souffrant de cette maladie respiratoire a atteint les 4 millions. Mortel, l’asthme tuerait encore plus de 1000 personnes chaque année.

Une dernière étude menée entre les années 1970 et 1990 montre qu’avant, la diminution de l’asthme était en de bonnes voies. Cependant, aux environs des années 2000, le nombre d’asthmatiques aurait subitement augmenté et s’est finalement stagné jusqu’à aujourd’hui.

Cette stagnation ne fait pas qu’étonner les chercheurs. Avec la découverte des médicaments comme les corticoïdes à inhaler, l’asthme aurait dû disparaître depuis un certain temps dans un pays comme la France, ce qui n’est pas le cas.

D’après l’agence Santé Publique France, le nombre de décès causé par l’asthme s’est fixé aux environs de 1000 par an, soit 1036 pour l’année 2006 et 851 cas pour l’année 2014. Une frange de la communauté scientifique pointe du doigt l’augmentation de la pollution atmosphérique comme étant le facteur qui accentue l’apparition de l’asthme.

Outre la pollution de l’air, le manque de suivi et de contrôle des asthmatiques participe aussi à alourdir le cas de mortalité.

Si la mortalité est très présente chez les plus jeunes, une grande partie des personnes âgées (65 ans en moyenne) et des femmes sont aussi vulnérables à cette maladie.

En guise de solution, les entités et autorités publiques prévoient d’intensifier le suivi et le contrôle des personnes malades ainsi que la lutte contre la pollution atmosphérique. Des « écoles d’asthme » ont même vu le jour dans des hôpitaux pour accompagner les asthmatiques dans leur maladie et les apprendre à maitriser leur crise.

Powered by themekiller.com