Home Patrimoine La Bretagne veut valoriser ses trésors sous-marins
La Bretagne veut valoriser ses trésors sous-marins

La Bretagne veut valoriser ses trésors sous-marins

0
0

La région de Bretagne voudrait-elle se faire eldorado des chasseurs de trésors ?  On est à même de poser la question ; vu qu’elle a pris la décision de valoriser ses épaves oubliées. Il a été lancé un appel à projet dans ce cadre.

 

Beaucoup d’épaves immergées

La Bretagne a décidé de mettre en valeur son archéologie sous-marine. Elle l’a fait savoir à travers un appel à projets dénommé « Neptune ». « Nous savons qu’il y a un fort potentiel. Nous savons aussi qu’il y a encore beaucoup à découvrir » affirme la vice-présidente Anne Gallo, chargée du tourisme et du patrimoine. La région de Bretagne comprend 2.700 kilomètres de côtes avec 800 îles et îlots. Il est évident que plus d’un voilier ont chaviré dans ses eaux. L’auteur Nicolas Job, dans son ouvrage « 65 épaves en Bretagne » a estimé le nombre de bateaux immergés au large de la Bretagne à plus de 3.500. « Il y a des histoires passionnantes à raconter. Des histoires de navires pourchassés depuis Lorient et qui allaient se perdre dans les Glénan avant de s’écraser sur les rochers et de couler », confie le directeur de tourisme, Ronan Le Baccon.

 

« Faire connaître les vestiges »

Avec l’appel qui a été lancé, le conseil régional entend inciter, non seulement les collectivités, mais également les acteurs privés et les habitants, à mettre en valeur leur archéologie sous-marine. Pascale Delmotte qui est chargé de la valorisation du patrimoine en Bretagne explique « On ne va pas tout sortir de l’eau pour faire un musée. L’idée serait plutôt de faire connaître ces vestiges. Les épaves font rêver, elles parlent à notre âme d’enfant ». Cette idée de valoriser les trésors a déjà pris racine à Saint –Malo où l’année dernière, il a été reconstitué un sentier sous-marin. Ainsi, la possibilité est donnée aux plongeurs en apnée ou en bouteilles de nager au milieu de plusieurs canons. A Lamor-Baden, un projet semblable est en cours de préparation et devrait voir le  jour cet été.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com