Home Emploi Kingfisher prévoit de centraliser les fonctions comptables en Pologne
Kingfisher prévoit de centraliser les fonctions comptables en Pologne

Kingfisher prévoit de centraliser les fonctions comptables en Pologne

0
0

L’entreprise va créer ce dispositif pour gérer les transactions financières et comptables

Ce mercredi 8 novembre, Véronique Laury, la directrice générale de l’entreprise, a annoncé, à Cracovie en Pologne, l’instauration d’un centre de services partagés. Cette unité servirait pour le groupe de contrôler tous les mouvements financiers et comptables de l’entreprise comme Castorama et Brico-Dépôt. La décision des dirigeants de l’entreprise inquiète de nombreux salariés de l’entreprise ainsi que des partis politiques.

Force Ouvrière s’inquiète au sujet des salariés

Selon FO, cette décision de l’entreprise menace la suppression de plus de 500 emplois au sein de Castorama dont 200 à 250 au Templemars et 40 à 50 au sein de Brico-Dépôt. D’après les estimations du syndicat, la mise en place de cette nouvelle stratégie entrainerait l’élimination de postes dans d’autres secteurs à l’intérieur de l’entreprise.

Du côté de l’entreprise, sa porte-parole a infirmé ces inquiétudes en affirmant que le but de la mise en place de cette centralisation de fonctions n’est pas du tout de supprimer des emplois. Et l’entreprise n’envisage pas de créer d’autres centres de services partagés, poursuit-elle. Par ailleurs, les dirigeants de l’entreprise ont corroboré que l’unique objectif de ce nouveau dispositif est d’amoindrir le coût de l’entreprise afin de rendre ses produits plus accessibles pour tous. Par contre, Cracovie est connu pour être la meilleure dans ce secteur.

Le FN accuse une délocalisation

D’après les programmes de l’entreprise, plus de 1000 employés comptables seraient regroupés vers Cracovie. Mais actuellement, plus de 100 employés de B&Q, à Southampton, sont impliqués dans la mise en place du dispositif, qui est prévu pour la fin du mois de janvier 2018.

Pour les sites en France, la direction de l’entreprise est en cours de discussion. Par ailleurs, le Front national accuse l’entreprise de se délocaliser entre les pays européens. Par conséquent, la plupart des victimes de la financiarisation de l’économie sont des employés français, selon Marine Le Pen. En outre, cette délocalisation de l’entreprise sert surtout à appauvrir l’UE, car elle est contre tout nationalisme.

Selon les bilans de l’entreprise Kingfisher, en septembre, ses revenus ont catégoriquement baissé de 8,1% pour les trois premiers mois de l’année, soit 295 millions de livres contre 332 millions auparavant. La société justifie cette baisse par des fautes de ravitaillement de produits et la paralysie des ventes en France qui reste insuffisante.

Powered by themekiller.com