Home Environnement Ille-et-Vilaine : Nouvelles restrictions dans le cadre de l’alerte sécheresse
Ille-et-Vilaine : Nouvelles restrictions dans le cadre de l’alerte sécheresse

Ille-et-Vilaine : Nouvelles restrictions dans le cadre de l’alerte sécheresse

0
0

La situation des nappes d’eau potables en Ille-et-Vilaine ne s’améliore pas. De nouvelles restrictions viennent de tomber.

 

Un déficit de -50%

Comme vous le savez déjà, depuis quelques mois, le département d’Ille-et-Vilaine traverse une situation particulièrement difficile en matière d’eau potable. La situation est si critique qu’en février dernier, le préfet a dû placer le département en niveau 1 de l’état de sécheresse. Mais la situation ne s’améliore toujours pas. L’état des réserves d’eau inquiète toujours, même si cet hiver, la pluie a refait son apparition. Christophe Mirmand prolonge donc l’état d’alerte de février. Le SMG Eau 35 – Syndicat mixte de gestion de l’approvisionnement en eau potable du département – indique « Les précipitations depuis le début de l’année sont proches de la normale mais n’ont pas permis de compenser le déficit important observé pendant le second semestre 2016, à savoir -50 % par rapport aux normales sur cette période ».

 

De nouvelles restrictions

Comme on peut s’en douter, cette sécheresse qui ne cesse de perdurer met les cours d’eau dans une situation critique. Le syndicat précise que « les débits des cours d’eau sont très faibles pour la saison et présagent d’un étiage sévère en 2017 ». Mais il rassure que « les barrages destinés à l’alimentation en eau potable sont proches de leur trop-plein (excepté la Chèze), essentiellement grâce aux diminutions de lâchers opérées depuis fin 2016 et aux échanges d’eau potable entre territoires via les interconnexions ». En revanche pour ce qui est des nappes d’eau potable, le niveau est encore très variable. Mais ces nappes représentent presque le tiers des volumes qui sont prélevés pour l’alimentation. Le préfet a donc décidé de prendre un nouvel arrêté pour la prolongation de l’état de sécheresse afin de préserver la ressource. Ledit arrêté reprend les restrictions déjà en vigueur et ajoute d’autres comme le remplissage des piscines et l’interdiction d’arrosage.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com