Home Les Brèves Ille-et-Vilaine : L'hôpital à Domicile (HAD35) améliore son organisation
Ille-et-Vilaine : L'hôpital à Domicile (HAD35) améliore son organisation

Ille-et-Vilaine : L'hôpital à Domicile (HAD35) améliore son organisation

0
0

Investi dans le secteur de l’hospitalisation à domicile depuis une dizaine d’années, au sein du département d’Ille-et-Vilaine, l’hôpital à Domicile (HAD 35), précédemment organisé sur 5 différents secteurs, et parrainé par une association régie par la loi 1901, a actuellement centralisé et restructurer ses activités à Rennes.

« Restructurer » et centraliser à Atalante-Champeaux

Intervenant auprès de 115 patients souffrant de pathologies lourdes, il réalise pour ces derniers des prises en charges hospitalières chez eux. Avec son personnel composé de 85 personnes, l’hôpital à domicile vient d’implanter sa nouvelle organisation près de la rocade de Rennes dans la zone Atalante-Champeaux où elle occupe des bureaux d’une superficie de près de 800 mètre carré. Rémi Coudron, le président de cette structure dont la zone d’intervention englobe presque tout Ille-et-Vilaine en plus d’une partie du Morbihan et de la Loire-Atlantique décrit un peu cette restructuration : « Depuis 2005, nous étions organisés en cinq unités opérationnelles, mais il a fallu se restructurer, en regroupant l’ensemble des services sur un même site. »

Nouvelle structure, nouvelle directrice…

L’hôpital à domicile 35 n’a pas seulement une structure nouvelle, il a également une nouvelle directrice depuis le début de la rentrée. Elle s’est aussi exprimée sur les récents changements : « Cette nouvelle organisation permet aussi de mettre en avant la culture du soin partagé, l’harmonisation des pratiques. En étant dispersés sur un territoire, nous étions assimilés à des Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ou à des professionnels libéraux. »

Par ailleurs, en plus d’avoir rassemblé toutes ses équipes en un même lieu, l’HAD 35 a également déménagé son siège social de Chartres-de-Bretagne et profite d’une nouvelle compétence avec le CHU Pontchaillou lui permettant d’offrir des soins aux grands prématurés.

« Nous avons une marge de progression, nous pouvons prendre en charge 130 patients à minima, ce qui nous permettrait de fonctionner à l’équilibre », assure le président.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com