Home Les Brèves Il eut la brillante idée de faire des appels de phare à la police alors qu’il était bourré
Il eut la brillante idée de faire des appels de phare à la police alors qu’il était bourré

Il eut la brillante idée de faire des appels de phare à la police alors qu’il était bourré

0
0

La voiture qui se trouvait devant lui n’avançait pas vite à son goût. Il fallait bien klaxonner donc pour qu’elle cède le passage. Le détail que notre conducteur sous alcool n’a pas réalisé, c’est qu’il s’agissait d’une voiture de la Bac (Brigade Anticriminalité).

 

Une erreur qu’il aurait voulu éviter

La scène se passait dans la nuit du lundi 2 à mardi 3 janvier, dans les environs d’une heure à Quimper dans le Finistère. Après un bon repas bien arrosé avec sa famille, le conducteur de 34 ans a pris la route au volant du véhicule de sa sœur. Il était visiblement très pressé sur la route. Alors, lorsqu’il se trouva juste derrière le véhicule banalisé de la Brigade anticriminalité, il ne se douta pas qu’il s’agissait de la police. Alors que les policiers roulaient normalement, le conducteur Quimpérois jugea pour sa part, que la voiture n’avançait pas assez vite. Il se mit à faire des appels de phares continus et à klaxonner bruyamment. Il finit par bifurquer dans une autre direction, à vive allure.

 

Une situation de récidive

Après son changement de direction, les policiers se lancèrent à sa poursuite. Ils finissent par l’intercepter quelques mètres plus loin, dans la rue Libération. Lors de son interpellation les policiers se rendent compte que le chauffard Quimpérois conduisait alors qu’il était sous alcool. En effet, après contrôle, son taux d’alcool dans le sang était de 2,20 g. En creusant un peu, les policiers se sont rendu compte que ce n’était pas la première fois que notre conducteur se fait arrêter pour conduite en état d’ébriété. Il était condamné à plusieurs reprises déjà pour la même infraction. Se trouvant donc en situation de récidive, il est déféré devant le procureur dans l’après-midi du mardi. Il se trouve présentement sous contrôle judiciaire en attendant son jugement ce 15 mai devant le tribunal correctionnel de Quimper.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com