Home Environnement Houston sous les eaux après le passage de Harvey
Houston sous les eaux après le passage de Harvey

Houston sous les eaux après le passage de Harvey

0
0

Après le passage de l’ouragan Harvey, la quatrième ville des États-Unis s’est retrouvée avec 3 pertes humaines et plus de 35 milliards m3 d’eau déversée dans les zones inondées. Le président Donald Trump prévoit de partir au chevet des habitants mardi 29 août.

Après des vents de 200k/h, le déluge de 60cm

À Houston, l’impact causé par le passage de l’ouragan Harvey a mis à mal la quatrième ville la plus peuplée des États-Unis (2 100 263 habitants d’après les derniers recensements). En deux jours, la ville du Texas a connu le plus puissant des ouragans passés dans cet État depuis 1961 (4 sur 5 selon les échelles).

Bien que le gouverneur, Greg Abbott, estime qu’il est trop tôt pour faire un bilan, Harvey a déjà causé la mort de 5 personnes et des zones complètement submergées par la remontée soudaine et rapide des eaux.

Selon l’élu républicain, le nombre de victimes pourrait augmenter étant donné qu’une pluie torrentielle menace encore la ville. Se retrouvant au-dessous du niveau de la mer, la situation de Houston peut encore s’aggraver.

Une des porte-paroles de Houston annonce même que la situation va s’empirer et qu’aucun habitant de la ville n’est en sécurité. Une information appuyée par la NWS qui est également pessimiste sur l’évolution des conditions météorologiques.

Pour ce qui est des opérations de sauvetage, le chef des pompiers de la ville, Samuel Pena et son équipe ont déjà recensé et géré plus de 2.000 appels depuis minuit jusqu’au petit matin du lundi 28 août. Les sapeurs pompiers appuyés par la garde nationale, les volontaires, les hélicoptères de secours, les agents de police et les garde-côtes auront encore à réaliser quelque 1000 opérations jusqu’à la fin de la journée.

Quoi qu’il en soit, les précipitations ont déjà atteint une hauteur de plus de 60 cm, mettant à mal la circulation, l’économie et la vie courante des habitants. D’ailleurs, deux des plus importants aéroports de la métropole texane (l’aéroport George-Bush International et l’aéroport Hobby) ont été contraints de suspendre leurs vols pour des raisons de sécurité.

Powered by themekiller.com