Home Environnement En Espagne et au Portugal, plus de trente personnes sont mortes à cause des incendies
En Espagne et au Portugal, plus de trente personnes sont mortes à cause des incendies

En Espagne et au Portugal, plus de trente personnes sont mortes à cause des incendies

0
0

Depuis dimanche, la péninsule ibérique est touchée par de violents feux de forêt engendrés par une vague de forte chaleur et des vents violents. Au moins trente personnes mortes : 27 au Portugal et 3 dans le nord-ouest de l’Espagne.

Ces derniers jours, des flammes dévastent plusieurs régions de la planète, notamment la Californie. Selon la Protection civile au Portugal, des zones forestières  sont ravagées depuis dimanches et dans les incendies, au moins vingt-sept personnes ont perdu la vie. En Espagne où persistent la sécheresse et les températures élevées, les incendies font trois morts.

Au cours des 24 heures de Dimanche, le Portugal, déclaré « état de catastrophe publique » depuis 2006 selon le premier ministre Antonio Costa, enregistre 520 incendies ou départs de feux, à travers le pays. Dans la matinée de ce lundi, au moins 20 feux considérés comme importants ne cessaient de faire rage dans le centre et le nord du pays. Pour venir en aide à près de 70 foyers, 4000 pompiers avaient été mobilisés. Au centre du Portugal, plus précisément, 64 morts et  plus de 250 blessés ont été causés par l’incendie le plus meurtrier de l’histoire du pays le 17 juin dernier.

Patricia Gaspar, la porte-parole de l’Autorité nationale de protection civile a même développé que ce sont les températures trop élevées de la saison et l’effet accumulé de la sécheresse depuis le début de l’année qui ont provoqué cette vague d’incendies. L’institut de la conservation de la nature et des forêts estime qu’entre le début du mois de janvier et la fin de septembre, près de 216 000 hectares de végétation ont été consumés au Portugal.

La plupart des incendies sont prémédités et volontaires

Alberto Nunez Feijoo, chef du gouvernement régional de Galice, a affirmé aux journalistes que dans la nuit de dimanche à lundi, des milliers de pompiers, de soldats et d’habitants s’activaient pour lutter contre le feu. Des rafales de vents allant jusqu’à 90 km/h, qui s’allient avec l’ouragan Ophélia au nord de la côte espagnole et mettant le cap sur l’Irlande, attisaient ces incendies, a-t-il poursuivi.

Alberto Nunez Feijoo a fait remarquer que la plupart de ces incendies avaient été déclenchés volontairement. Il a souligné qu’il s’agissait  d’incendies prémédités, causés par des gens qui étaient bien conscients de ce qu’ils faisaient.

Un centre commercial et une usine PSA Peugeot Citroën ont dû être évacués par cinq incendies près de la ville portuaire de Vigo dans laquelle vivent 300 000 habitants. Deux centres sportifs et trois hôtels accueillent les résidents qui se sont enfuis de leurs maisons. Les cours ont été annulés ce lundi au sein de dix écoles au moins. Mise à part la fermeture des routes,  le trafic ferroviaire a été aussi stoppé entre Vigo et Barcelone.

La pluie et les températures plus fraiches à partir de lundi sont fortement souhaitées par les autorités pour aider les pompiers à en finir avec les foyers demeurant en activité.

Powered by themekiller.com