Home Société Election primaire de gauche : meeting de Benoît Hamon à Rennes
Election primaire de gauche : meeting de Benoît Hamon à Rennes

Election primaire de gauche : meeting de Benoît Hamon à Rennes

0
0

Après le dépôt de ses parrainages, Benoît Hamon qui se présente à l’élection primaire de gauche était au café des Champs Libres pour un petit meeting. A cette réunion, on pouvait noter la présence d’une centaine de personnes parmi lesquelles on distingue quelques élus. C’est le cas de Isabelle Thomas.

Mise en place d’un revenu universel

Pendant la séance, Benoît Hamon s’est chargé d’expliquer pendant longtemps la substance de son projet de mise en place de revenu universel. Un élément dont il a fait un des points essentiels de son programme.  Le jeudi, sur « L’Emission Politique » de France 2, l’ancien ministre de l’éducation et député des Yvelines avait abordé déjà ce projet. En effet, Benoît Hamon prévoit de payer à vie, une allocation de 750 euros par mois à toute personne majeure de nationalité française ou étrangère « en situation régulière », salarié ou chômeur. Interrogé sur comment il comptait financer une mesure pareille, l’ancien ministre de l’éducation promet répondre cette question en 2017. Par ailleurs le candidat a légèrement abordé l’éventualité de taxation du travail des machines robotisées.

Autres points du programme

Hormis le projet de revenu universel, Benoît Hamon a également abordé quelques autres éléments de son programme. On a pu l’entendre se prononcer sur la question de l’impact qu’ont la pollution et les additifs sur la santé. Aussi, sur la question de migration, le candidat entend mettre un  « Visa humanitaire » en place. Les détails de cette mesure n’ont pas été dévoilés. Globalement, l’entretien s’est très bien déroulé. Durant les deux heures qu’a duré ce petit meeting, il n’y a pas eu d’attaque à l’endroit d’un camp en particulier. Toutefois, le candidat originaire de Bretagne ne s’est pas privé une petite pique lorsqu’une spectatrice lui posa la question « Et Notre-Dame-des-Landes ? ». « Moi président, il n’y aura pas de d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes » répondait-il.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com