Home Société Education : Tout ce qu’il faut savoir sur la rentrée 2017 en Bretagne
Education : Tout ce qu’il faut savoir sur la rentrée 2017 en Bretagne

Education : Tout ce qu’il faut savoir sur la rentrée 2017 en Bretagne

0
0

La rentrée 2017 dans la région de la Bretagne sera empreinte d’un bon nombre de changements. Entre la création de nouveaux postes d’enseignants et de remplaçants, la mise en place d’un mini-lycée pour les personnes en décrochage et  d’un système pour les précoces, il y a beaucoup de renseignements à prendre en ce qui concerne cette nouvelle année scolaire.

 

En 2017, il y aura 3313 écoliers de moins qu’en 2016

Pour le compte de l’année scolaire 2017 en Bretagne, on prévoit que 618 581 élèves rempliront les établissements de la région, et ce, y compris les formations d’après bac. Comparée à l’année précédente, il y a une augmentation d’un nombre de 115 élèves. Un chiffre prévisionnel de 324 690 écoliers a été annoncé aussi bien dans le public que dans le privé, soit une diminution d’un effectif de 3313 par rapport à 2016.

 

De nouveaux postes d’enseignants

Selon les précisions de Thierry Terret, qui est le recteur de l’académie de Rennes, 249 nouveaux postes d’enseignants ont été créés, « majoritairement dans l’Ille-et-Vilaine ».

On compte 65 nouveaux emplois au 1er degré (écoles maternelles et élémentaires) et 184 en ce qui concerne le 2nd degré (collèges, lycées, lycées pros, post-bac et prépas diverses).

Pour aller un peu plus dans les détails, Thierry Terret affirme que : « Ces moyens permettront de lutter contre les difficultés scolaires avec la poursuite du dispositif « plus de maîtres que de classes », particulièrement dans les écoles situées en éducation prioritaire et d’améliorer le remplacement des enseignants ». Et pour ce faire, il sera alloué plus de moyens sur le groupe des enseignants remplaçants.

Pour la création des postes, l’on tiendra également compte des enseignants qui parlent la langue bretonne. Mais étant donné que les concours n’ont pas encore eu lieu, on ne connait pas encore le nombre de professeurs bilingue français-breton pour cette année scolaire 2017.

Le recteur de l’académie de Rennes indique : « Nous travaillons avec l’OPLB, avec la région, avec les municipalités à conforter l’offre de la formation bilingue en primaire. Cela suppose qu’un vivier existe, d’ouvrir davantage de classes. Nous avons les moyens de mettre en œuvre la politique que nous souhaitons mener ».

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com