Home Culture Décès de Jonathan Demme, le réalisateur du film «Le Silence des Agneaux»
Décès de Jonathan Demme, le réalisateur du film «Le Silence des Agneaux»

Décès de Jonathan Demme, le réalisateur du film «Le Silence des Agneaux»

0
0

Jonathan Demme, le réalisateur du film culte « Le Silence des Agneaux » est décédé, ce mercredi 26 avril à New York. Âgé de 73 ans, le réalisateur américain souffrait d’un cancer de l’œsophage. Son chef-d’œuvre, qui a reçu la Palme d’or au Festival de Cannes en 1992, était joué par les acteurs Anthony Hopkins et Jodie Foster.

Le réalisateur mythique avait réalisé dix-huit longs métrages, dont les célèbres « Le Silence des agneaux » et « Philadelphia », ainsi que plusieurs documentaires. Comme Francis Ford Coppola, Jonathan Demme était parmi ces cinéastes américains qui, avant de devenir cinéaste, furent de vrais cinéphiles passionnés et débutèrent sous les ailes de Roger Corman. Il commence sa carrière en 1974, avec « Cinq Femmes à abattre », mettant à l’affiche Barbara Steele.

Jonathan Demme s’est fait découvrir dans l’Hexagone en 1986 avec « Dangereuse sous tous rapports », un film qui raconte l’histoire d’un « boy » trop gentil, joué par Jeff Daniels, qui rencontre une « girl » trop fatale, incarnée par Melanie Griffith.

Le succès de Jonathan Demme s’établit en 1991, avec le film « Le Silence des Agneaux », un thriller policier adapté du best-seller de Thomas Harris. Le film est tellement angoissant que même l’actrice Jodie Foster avait confessé qu’elle a évité le plus possible Anthony Hopkins sur le tournage, car elle était vraiment terrifiée après avoir lu le scénario du film.

 « Philadelphia », un autre chef-d’œuvre du réalisateur

Parmi les longs métrages de fiction que Jonathan Demme a réalisés se trouve Philadelphia, primé par cinq Oscars. Il s’agit du premier film hollywoodien qui traite le thème du sida, de l’homosexualité et de l’homophobie. Tom Hanks et Denzel Washington se partagent la scène dans ce long métrage.

Un cinéaste engagé

Le réalisateur a connu de nombreux échecs commerciaux et critiques dans les années 2000. Mais cela ne l’a pas empêché de faire des films.

Jonathan Demme se considérait comme un cinéaste engagé, et il est resté fidèle à lui-même jusqu’à sa mort. La famille du réalisateur a fait savoir qu’« à la place de fleurs », elle souhaiterait plutôt un des dons ou un geste envers l’association de défense des immigrés, Americans for Immigrant Justice.

Plusieurs célébrités et grands noms du septième art ont rendu hommage au réalisateur.

Powered by themekiller.com