Home Emploi Contrats aidés : une baisse annoncée par le ministère du Travail
Contrats aidés : une baisse annoncée par le ministère du Travail

Contrats aidés : une baisse annoncée par le ministère du Travail

0
0

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, vient de prendre une décision drastique côté dépense publique. Vendredi 11 août, plusieurs Communes viennent d’entendre de Pôle Emploi la réduction des aides pour les contrats aidés.

Les contrats aidés jugés trop coûteux et inefficaces par la ministre du Travail

Le gouvernement Édouard Philippe n’a pas perdu de temps pour mettre en application son projet de réduction budgétaire. Après l’APL et les dotations aux collectivités, c’est au tour des contrats aidés de connaître la baisse en ce qui concerne les formes d’emplois subventionnés par l’État.

Le devenir de ce type de subventions destinées à appuyer financièrement les demandeurs d’emploi a déjà été remis en question à l’Assemblée nationale début du mois d’août.

Questionnée sur le budget, la ministre du Travail y voit un projet surconsommé et sous-doté. Pour Muriel Pénicaud, le budget 2017 voté par le mandant précédent est incompatible avec le projet du nouveau gouvernement qui prévoit de réduire les dépenses publiques. Si à leur création les contrats d’aide prévoyaient quelques 280.000 bénéficiaires, à partir du mois prochain seuls 13.000 contrats devront bénéficier d’une rallonge.

Le Premier ministre parle d’une manœuvre ne débouchant pas malheureusement sur des contrats stables. Pour la ministre du Travail, les contrats d’aide inventés il y a une trentaine d’années de cela sont tout simplement inefficaces et trop coûteux pour l’État. La CUI, CIE ou encore la CAE vivent donc leur dernière vie.

D’après DARES, plus de 354 000 personnes du secteur non marchand et 654 000 du secteur marchand ont bénéficié des contrats aidés l’année dernière.

Bien que les mairies se soient révoltées d’une telle décision, l’ordre a déjà été annoncé par Pôle Emploi vendredi.

Outre les maires, des leaders politiques comme François Ruffin (F.I) ont déjà fait part de leur mécontentement à l’encontre de la décision de la ministre du Travail.

Powered by themekiller.com