Home Société Communiqué de presse de la préfecture
Communiqué de presse de la préfecture

Communiqué de presse de la préfecture

0
0

Madame BEKAY, est une jeune femme qui a fuit la République démocratique du Congo, elle vit en France depuis 7 ans avec son bébé de 15 mois.

Communiqué de presse

Mme Bekay, ressortissante congolaise, qui avait été placée en rétention administrative par le préfet d’Indre-et-Loire le 11 février dernier, accompagnée de son enfant de 15 mois, a refusé d’embarquer ce 28 février et a été placée, conformément à la procédure, en garde à vue avant présentation au parquet de Rennes aujourd’hui.
Un rassemblement de soutien a eu lieu cette nuit devant le centre de Rennes-St Jacques.
Il convient de rappeler que cette décision de rétention avait été validée par la cour d’appel de Rennes le 15 février.
Durant sa rétention, Madame BEKAY et son garçon ont été placés au centre dans une chambre réservée aux familles, avec à disposition le matériel de puériculture nécessaire. Par une mesure dérogatoire, elle a été autorisée à prendre ses repas dans la chambre en compagnie de son enfant. Tous les deux ont été régulièrement suivis par le médecin du centre. Hier, 27 février, le médecin a à nouveau examiné l’enfant et a établi un certificat attestant que l’état de santé de celui-ci était compatible avec le maintien en rétention auprès de sa mère.
Mme Bekay avait déjà fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière pris par le préfet d’Indre-et-Loire le 11 février 2005 suite au rejet de sa demande d’asile par l’Office Français de Protection des réfugiés et apatrides en 2003, confirmé par la commission de recours de réfugiés en 2004. Ensuite, pour obtenir un titre de séjour, Madame BEKAY avait invoqué sa vie maritale avec un compatriote, titulaire d’une carte de séjour temporaire d’un an, avec lequel elle a eu l’enfant qui l’accompagne. Ce titre lui a été refusé en raison de son entrée irrégulière et d’attaches familiales exclusivement au Congo, pour elle-même et son conjoint. Mme BEKAY a notamment trois enfants mineurs dans son pays d’origine.

Edmond Hervé

Rappelons que suite à l’enfermement d’une jeune femme et de son bébé de 15 mois (qui a fuit la République démocratique du Congo) vivant en France depuis 7 ans, le maire de Rennes avait réagi la semaine dernière!
La municipalité rennaise exprime sa vive indignation devant l’enfermement au centre de rétention de Saint-Jacques-de-la-Lande d’un bébé de 15 mois avec sa mère. Ceci est d’autant plus injuste que le chef de cette famille réside en France depuis 11 ans et qu’il jouit d’un titre de séjour régulier. Cette situation humainement douloureuse et contraire au Pays des Droits de l’Homme, est le fruit d’une politique d’immigration que nous condamnons. Nous demandons donc à Monsieur le Préfet d’Indre-et-Loire, signataire de l’arrêté d’enfermement, de rendre la liberté à ce bébé et à sa mère.

Powered by themekiller.com