Home Culture Classement HSBC : les meilleurs pays pour s’expatrier
Classement HSBC : les meilleurs pays pour s’expatrier

Classement HSBC : les meilleurs pays pour s’expatrier

0
0

Depuis une décennie, HSBC mène chaque année une étude sur la vie des expatriés. Cette année, l’étude, intitulée «Expat’Explor », a été réalisée en mars et avril en partenariat avec YouGov et par l’intermédiaire d’un questionnaire en ligne. 27587 expatriés issus de 159 pays ont participé au sondage, révélant une multitude de motivations qui les ont poussés à vivre dans un autre pays. L’étude classe également les pays les mieux choisis pour chaque critère de motivation.

La Suisse propose les meilleurs salaires 

Les résultats de l’étude ont démontré que l’expatriation est entre autres liée à la hausse de salaire de 25% dont bénéficient les expatriés. Sur les pays qui offrent les meilleures rémunérations, la Suisse est en tête en proposant 193 006 dollars, soit presque le double de ce que gagnent en moyenne les expatriés dans tous les pays (99 903 dollars). Viennent ensuite l’Inde et la Chine.

Singapour, pour se sentir en confiance

Selon l’étude, Singapour est un pays de premier choix car il propose de meilleures conditions de vie par rapport à celles du pays d’origine des expatriés. En effet, sur le nombre d’expatriés interrogés, 83% se sentent en confiance dans la politique, 73% dans l’économie, 64% dans la qualité de vie, 72% dans la santé des enfants et leur éducation.

La France, un pays qui a du style !

La France se place en 23e position dans le classement global. Mais pour le critère « style de vie », elle se hisse à la troisième place en raison des 69% d’expatriés en France qui ont investi dans l’immobilier.

La France occupe aussi la troisième place après les Phillipines et le Portugal, pour y vivre sa retraite tranquille. Le climat, le style de vie et les soins médicaux y seraient pour quelque chose.

Londres, pour faire carrière

47% des Français expatriés ont choisi de s’installer au Royaume-Uni notamment pour faire carrière. En effet, il se classe à la troisième place en matière d’évolution professionnelle et une hausse jusqu’à 31% des salaires.

Powered by themekiller.com