Home Santé CHU de Rennes : les urgences sont débordées à 400%
CHU de Rennes : les urgences sont débordées à 400%

CHU de Rennes : les urgences sont débordées à 400%

0
0

Ces derniers jours, le Centre Hospitalier Universitaire rennais se trouve dans une grave situation. Les ressources matérielles et humaines de l’hôpital n’arrivent pas à traiter correctement les nombreux patients. L’atmosphère est loin d’être agréable autant pour les médecins que pour les malades.

 

Défaut de moyens techniques

A l’entrée en saison d’hiver, les maladies prolifèrent dans la Bretagne, notamment la grippe épidémique. A Rennes, le service Urgences de l’hôpital universitaire commençait à être saturé depuis novembre dernier, et il risque de le demeurer longtemps. En effet, les lits d’hôpital ont été insuffisants pour tous les malades nécessiteux. En ce début d’année, une mesure temporaire a été prise en installant des lits dans l’UPAP ou Unité de Post-Accueil Provisoire, mais qui ne semble pas encore suffire.

Par ailleurs, le personnel médecin est trop mouvementé que l’organisation doit être rigoureuse pour gérer simultanément ou alternativement tous les patients, avec des accompagnateurs déjà stressés. Cela semble assez difficile lorsqu’il s’agit des urgences.

La considération de près de ce centre s’avère indispensable. Sinon, les personnes malades ne devraient pas se présenter aux Urgences, sauf en cas d’une extrême urgence.

 

 

L’alerte rouge est sonnée par les syndicats

La CGT ou Confédération Générale du Travail de l’hôpital incrimine fortement cette insuffisance de moyens n’arrivant pas à faire face aux besoins de la population. Elle juge des conditions pareilles de catastrophiques et insupportables. Les urgences signifient une question de vie ou de mort, donc jouent plusieurs enjeux.

Les responsables du syndicat Sud Santé Sociaux sont aussi du même avis. Ils constatent que le CHU se trouve dans un danger imminent et les problèmes persistent. C’est un signal d’alerte, à solutionner dans l’immédiat. En effet, les urgences vont exploser. Les salles d’attente sont pleines alors que la plupart des patients sont gravement malades.

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com