Home Culture Chine : une bibliothèque futuriste et trompe-l’œil attire le monde entier
Chine : une bibliothèque futuriste et trompe-l’œil attire le monde entier

Chine : une bibliothèque futuriste et trompe-l’œil attire le monde entier

0
0

Si la Bibliothèque nationale de France fascine par son immensité, la bibliothèque chinoise dont on vous parle aujourd’hui attire le monde par son design très particulier, voire insolite.

La bibliothèque du futur

C’est la meilleure qualification de cette bibliothèque chinoise dont le design est plus qu’original. L’édifice en question se situe dans la zone de développement économique Binhai à Tianjin, et fascine donc par son architecture futuriste en forme d’iris (œil) lorsqu’on le contemple de l’extérieur. On découvre un grand auditorium tout en blanc de forme sphérique, avec des étagères en spirale tout autour, du sol au plafond, et des escaliers blancs.

Nombreux sont ceux qui sont bluffés par le design général de cette bibliothèque imaginée par le cabinet néerlandais MVRDV, ce qui explique d’ailleurs le nombre élevé de visiteurs en un seul weekend, à savoir 15.000.

Un véritable « trompe-l’œil »

Vue de l’extérieur ou sur les photos, la bibliothèque nous donne vraiment envie de la visiter à tout prix. Mais beaucoup avouent avoir été déçues une fois à l’intérieur, à l’image d’une jeune étudiante du nom de Jiang Xue qui avoue qu’il existe une grande différence entre les photos et la réalité. Et elle n’est pas la seule à être de cet avis.

En effet, si l’on regarde d’en bas, les étagères semblent être bien garnies, d’innombrables livres empilés côte à côte, mais dont la majorité ne sont que des images imprimées. Bien que la bibliothèque abrite tout de même 200.000 livres réels, cela n’a pas réussi à effacer la déception qui se lit sur le visage de certains visiteurs.

Un danger pour les visiteurs ?

Si vous souhaitez venir à Tianjin et visiter cette bibliothèque de Binhai, il faudra bien faire attention une fois sur les lieux, surtout si vous souhaitez gravir les escaliers blancs aux formes irrégulières. Une fois plongé au cœur de cet univers « trompe-l’œil », il est possible de s’emmêler les pinceaux et de tomber des fameux escaliers. C’est en tout cas ce qu’a expliqué l’un des gardiens de la bibliothèque, avouant être témoin de plusieurs chutes, dont celle d’une vieille dame qui s’est blessée en se cognant la tête. Alors un conseil pour les accro aux selfies, faites bien attention où vous mettez les pieds !

Powered by themekiller.com