Home Société Charlotte Marchandise refuse à parler d’échec
Charlotte Marchandise refuse à parler d’échec

Charlotte Marchandise refuse à parler d’échec

0
0

Maintenant c’est certain que la première femme élue présidente de la république ne sera pas l’élue rennaise, Charlotte Marchandise. Pourtant, elle réfléchit déjà à la suite de cette aventure présidentielle.

 

Le décompte officiel

Samedi, le Conseil constitutionnel a publié le décompte officiel, et ne donne que 135 parrainages d’élus pour la candidate du mouvement citoyen du mouvement citoyen. Ainsi, n’ayant pas obtenu les 500 vois requis, on ne verra pas l’adjointe à la ville de Rennes en charge de la santé au premier tour de l’élection présidentielle le 23 avril. Voilà ses déclarations après cette annonce : « Même si on savait que cela allait être compliqué, on était vraiment motivé pour aller au bout de l’aventure. C’est juste dommage de ne pas avoir en plus de temps ». Certes, elle regrette, mais elle refuse totalement le fait que ce soit un échec. « Cela reste une très grande fierté d’avoir obtenu ces 135 parrainages, c’est plus que certains candidats qui ont déjà occupé des fonctions ministérielles » a-t-elle poursuit.

 

Consigne de vote

Quant à la question : « Quel consigne de vote donnera-t-elle aux militants qui étaient derrière elle ? », l’élue rennaise de 42 ans a été très claire : « j’ai entendu beaucoup d’écœurement pendant cette campagne. Les gens sont très embêtés et ne savent pas pour qui ils vont voter, ce qui est d’ailleurs mon cas ». Donc, la discussion est clore, elle ne donnera pas de consigne de vote. Pourtant même après cette « défaite », Charlotte Marchandise pense encore  poursuivre son combat politique. Voici ce qu’elle a déclaré sur son projet : « Je vais discuter dans les prochains jours avec les mouvements qui représentent la relève citoyenne comme le Partie Pirate, Nouvelle Donne, Europe Ecologie, et même La France insoumise en vue des législatives. Si c’est moi qui  arrive à fédérer tout le monde, alors tant mieux. Mais si quelqu’un d’autre est mieux placé pour réussir cette alliance, alors je lui laisserai volontiers la place ».

Stephane Sirelon Journaliste expérimentée et pluri médias, j’ai travaillé au cours de mes 15 ans de carrière pour rédactions nationales et régionales. Passionnée par l’Ille-et-Vilaine, sa culture, son patrimoine je suis aujourd’hui exclusivement rédacteur web autour de cette thématique. Je vous ferais partager toute l’actualité de l’Ille-et-Villaine, de son patrimoine à sa culture en passant par sa gastronomie et les sorties, l’économie, la santé…

Powered by themekiller.com