Home Economie Catalogne : de nombreuses entreprises ont déjà quitté la région
Catalogne : de nombreuses entreprises ont déjà quitté la région

Catalogne : de nombreuses entreprises ont déjà quitté la région

0
0

Des Catalans inquiets pour l’avenir

Vendredi 27 octobre, Madrid a détrôné Carles Puigdemont, le président de la Catalogne et le parlement a été anéanti. Pour cause, l’article 155 de la Constitution de 1978 a été lancé après les votes du sénat. D’autre part, au moment du vote, les indépendantistes proclament l’indépendance de Barcelone. L’autre parti, les unionistes, craignant surtout le lendemain économique de leur région, a manifesté dans les rues le dimanche 29 octobre.

Selon l’agence des registres commerciaux espagnols, 1 681 entreprises sont parties de Barcelone entre le 2 et 26 octobre. D’après les communications du journal La Vanguardia, 379 sociétés ont quitté la région durant la semaine du 23 octobre. Selon les statistiques de l’agence espagnole, une entreprise quitte Barcelone toutes les 15 minutes, depuis le 2 octobre.

La situation de la Catalogne empire

Le 6 octobre, Mariano Rajoy et le roi Felipe VI ont signé un décret royal en urgence. Un règlement qui a été écrit une semaine après que Carles Puigdemont avait annoncé l’indépendance de la Catalogne. Le décret consiste à donner une liberté aux entreprises de changer de domicile sans avoir à recourir à une assemblée générale des actionnaires, mais à condition que la nouvelle localisation se trouve en Espagne.

Au cas où Barcelone deviendrait indépendant, toutes les entreprises qui y sont localisées seraient par conséquent hors de l’Europe. Les entreprises serait privé de l’accès au marché unique et ils n’auraient plus de financement de la part de l’Europe. C’est ce que le chef d’entreprise, Emmanuel Deleau, a annoncé sur les lignes du Figaro. Actuellement, l’entreprise Freixenet n’a pas encore affirmé si elle décide de rester à Barcelone ou non. Par ailleurs, la banque catalane Sabadell a pris la décision de s’installer à Alicante, dans la province de Valence. La banque Caixa, qui est la troisième du classement espagnol, s’est, elle aussi, installée dans la province. De nombreuses autres entreprises se préparent à quitter Barcelone. Elles attendent juste le résultat des élections du 21 décembre, d’après Emmanuel Deleau.

Powered by themekiller.com