Home Emploi Cadres: Hausse des intentions d’embauche pour 2017
Cadres: Hausse des intentions d’embauche pour 2017

Cadres: Hausse des intentions d’embauche pour 2017

0
0

L’APEC (Association pour l’emploi des cadres) table sur la hausse des intentions d’embauche des cadres, seniors et jeunes confondus.

Un marché du travail en pleine amélioration

En février, l’association a déjà publié des prévisions de recrutement pour l’année 2017, qui ont été corrigées par l’Insee (Institut national de la statistique de des études économiques). En effet, les perspectives de croissance ont atteint 1,6% du PIB. Ainsi, on assiste à un niveau jusque là inégalé des intentions de recrutement qui se chiffrent actuellement à 215 000 embauches de cadres prévues par les entreprises en 2017. Par rapport à l’année dernière, il y a donc une hausse de 5% tandis que par rapport à 2013, celle-ci s’élève même à 50% selon le directeur général de l’APEC Jean-Marie Marx. L’association table également sur une hausse des recrutements pour l’année prochaine, sauf en cas d’accident conjoncturel. Ainsi, dans sa note de conjoncture sortie ce vendredi, l’APEC estime qu’en 2018, le seuil de 225 000 recrutements sera dépassé. C’est la hausse de 2,3% des investissements en 2017 qui induit cette amélioration du marché de l’emploi, sans oublier les entrepreneurs qui sentent en confiance. En outre, selon une enquête menée par l’APEC au mois de juin 2015, 58% des entreprises ont l’intention de procéder au recrutement d’au moins un cadre dans le trimestre alors qu’en 2016, seulement 52% en avait l’intention.

Une situation qui profite aux cadres

L’amélioration du marché du travail concerne surtout les cadres de tous les secteurs confondus, sauf quelques-uns comme le transport, le commerce et le médico-social. Les prévisions sont également optimistes du côté de l’industrie qui recrutera plus en 2017. Le secteur informatique est aussi au beau fixe, puisque 66% d’entreprises qui y œuvrent ont l’impression d’évoluer dans un environnement économique favorable. D’ailleurs, 96% d’entre elles prévoient le recrutement d’un cadre au moins, vers le troisième trimestre de 2017. Les intentions de recrutement concernent autant les juniors que les seniors, qui sont souvent délaissés par le marché de l’emploi cadre. En effet, ce sont les jeunes ayant un à dix d’expérience qui sont le plus souvent privilégiés par les employeurs. Mais au troisième trimestre 2017, la part réservée aux diplômés encore débutants est passée de 80% à 44% tandis que celle les cadres très expérimentés de plus de vingt ans est passée de 45% (avec 38% avant).

Powered by themekiller.com