Home Economie Budget de l’ONU : Les casques bleus vont se serrer la ceinture
Budget de l’ONU : Les casques bleus vont se serrer la ceinture

Budget de l’ONU : Les casques bleus vont se serrer la ceinture

0
0

Les casques bleus vont devoir se serrer la ceinture. C’est en tout cas ce que Washington a décidé en mettant la pression à l’ONU pour que celle-ci diminue le budget des soldats de la paix. Cette réduction de 7,2% soit 600 millions de dollars a été conclue lors de l’accord de principe mercredi dernier, à la suite de nombreuses semaines de négociations. L’assemblée générale de l’ONU va encore devoir valider cet accord avec un vote qui pourrait avoir lieu vendredi prochain.

Des coupes de budget « systématiques »

Suite à l’annonce de la réduction du budget des casques bleus, l’ambassadeur français à l’ONU François Delattre a tenu à préciser que les évolutions positives du maintien de la paix ont été prises en compte, et il en est de même pour les évolutions sur le terrain. Ainsi, avec cette baisse de 7,2%, les Nations Unies devront débourser 7,3 milliards de dollars au lieu de 7,87 milliards de dollars l’année prochaine afin d’assurer les opérations de maintien de la paix. Par ailleurs, les USA auraient voulu une baisse plus significative de ce budget à hauteur d’un milliard, ce qui représente 13% de recul par rapport au montant actuel. Les opérations couteuses telles que les missions de l’ONU au Darfour, à la RDC ainsi qu’au Soudan seront donc touchées par la coupe, leur budget s’élevant à plus d’un milliard de dollar par pays. En outre, les réductions « systématiques » seront également effectuées dans l’ensemble des opérations de maintien de la paix, explique un diplomate qui a tenu à rester anonyme. Toujours selon ses dires, entant que premier contributeur de l’ONU, les Etats-Unis exerceraient une certaine pression en faveur de ses restrictions budgétaires.

Donald Trump promet des coupures drastiques du budget

Donald Trump avait déclaré son intention de diminuer les dotations des Etats-Unis à l’ONU. Une nouvelle qui est loin de réjouir cette dernière puisque les 28,5% du budget alloué au maintien de la paix ainsi que les 22% de son budget de fonctionnement sont financés par Washington. Par ailleurs, le secrétaire général Antonio Guterres avait, au contraire, demandé une augmentation du budget à 7,97 milliards de dollars pour l’année budgétaire à venir. Human Rights Watch a qualifié ses coupes budgétaires de « mal avisées », surtout en ce qui concerne le Darfour où de nombreux civils ont encore besoin de protection.

Powered by themekiller.com