Home Environnement B-Keep, un dispositif pour préserver les abeilles
B-Keep, un dispositif pour préserver les abeilles

B-Keep, un dispositif pour préserver les abeilles

0
0

Les insectes pollinisateurs sont en grand danger et pourraient disparaitre. Si cela se produisait, devrait-on compter sur des robots ? La start-up Hostabee fait tout pour éviter un tel scénario. Pour elle, il est possible d’aider les abeilles en équipant leurs ruches de capteurs.

En France, il y a 1,3 million de ruches. Malheureusement, le changement climatique, les prédateurs (le frelon asiatique) ou encore l’utilisation de pesticides attaquent ces ruches. Face à ces phénomènes, la start-up de Maxime Mularz, Hostabee, a mis au point B-Keep. Il s’agit d’un module qui est à la fois un capteur d’humidité, de température, et un outil de… géolocalisation.

Un projet essentiel

Si les abeilles venaient à disparaître, l’humanité disparaîtrait également, a-t-on expliqué dans un épisode de l’émission high-tech de France 24,  #TECH24. Le fabricant de puces Intel, qui a mis au point des mini-sacs à dos pouvant être portés par les abeilles, va aider Hostabee dans ce projet. Un module est ainsi capable de suivre les déplacements d’abeilles, ce qui permettra un jour d’anticiper les interventions, espère Maxime Mularz.

Un drone pollinisateur

Dans le cas où le scénario le plus redouté se produisait, que les abeilles naturelles venaient à disparaitre, il sera toujours possible de mettre au point des abeilles robots. National Institute of Advanced Industrial Science travaille notamment sur ce genre de projet. Cet organisme national japonais a fabriqué un drone miniature qui peut collecter et déposer le pollen des fleurs. Avec la start-up Draper, l’université de Cambridge travaillent sur des libellules qui, à terme, pourront être télécommandées. La disparition des abeilles et leur remplacement par des robots est un scénario que ni Maxime Mularz ni Greenpeace ne veulent.

Powered by themekiller.com