Home Environnement À Bure, une manifestation contre l’enfouissement de déchets nucléaires se transforme en un affrontement
À Bure, une manifestation contre l’enfouissement de déchets nucléaires se transforme en un affrontement

À Bure, une manifestation contre l’enfouissement de déchets nucléaires se transforme en un affrontement

0
0

Mardi soir, à Bure (Meuse), une manifestation contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires s’est dégénérée en un vrai affrontement avec la gendarmerie causant dans la foulée plusieurs blessés.

Une manifestation contre le projet de Cigéo

300 à 1000 manifestants résidant à Bure ont fait part de leur mécontentement à l’encontre du projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires dans la Meuse. Très vite, le mouvement de protestation s’est transformé en affrontement avec les forces de l’ordre.

Selon les dernières nouvelles, au moins six manifestants ont été gravement blessés lors de cet affrontement. En guise de réponse à la gendarmerie qui utilisait  un canon à eau, du gaz lacrymogène et des grenades assourdissant pour disperser les manifestants, ces derniers ont répondu avec des lancées de pierres et de cocktails Molotov.

Bilan de l’émeute : une trentaine de blessés côté manifestants dont six blessés graves et le reste léger.

Côté force de l’ordre, la préfecture de Meuse précise qu’au moins deux de leur gendarme ont été blessés par une arme conçue artisanalement par les manifestants. Un autre gendarme souffrirait aussi d’une forme de «trauma sonore» suite à l’affrontement.

Selon toujours les dires des gendarmes, les opposants ayant participé à ce rassemblement étaient majoritairement vêtus pour l’occasion : casque, cagoule, vêtement noir, armes (pierres, bâtons et boucliers) à la main. Les premiers tirs venaient des manifestants tandis que l’équipe de la gendarmerie s’était préparée et positionnée à titre préventif.

Les manifestants déplorent l’attitude de la gendarmerie qui leur interdit de manifester sur les lieux choisis.

Mécontents depuis que l’ASN ait émis des réserves sur la possibilité de réaliser ce projet début août, les manifestants ne comptent pas s’arrêter là.

Powered by themekiller.com